L'Effort Camerounais va bientôt faire peau neuve

Alors que nombre de journaux confessionnels peinent à survivre, la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun (CENC) multiplie des stratégies pour maintenir en vie et faire rayonner l’Effort Camerounais, vieux de 67 ans et édité ces 15 dernières années par l’Archidiocèse de Douala.

Une réunion de planification de la relance du Journal a été présidée ce 30 novembre 2022 ,au siège de la Conférence Episcopale Nationale à Yaoundé, par Mgr Sosthène Léopold BAYEMI Evêque d'Obala et Président de la Commission épiscopale nationale pour la Communication. Cette rencontre fait suite à une première tenue à l’évêché d’Obala en juin dernier, laquelle avait orienté la Coordination nationale de la Communication vers l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC), où le Professeur NTA ABITANG, enseignant des Universités avait alors généreusement donné son avis d’expert sur les derniers numéros de l’Effort Camerounais, épluchant feuille après feuille les 12 pages du journal. En effet, la 47e Assemblée Plénière des Evêques du Cameroun tenue à Yaoundé en avril dernier, avait décidé que la production et la gestion du Journal national catholique reviennent à la CENC. C’est marqué de ce sceau que le prochain numéro de l’Effort Camerounais, (la voix des Evêques du Cameroun) sortira des presses de l’Imprimerie de la Conférence Episcopale (ICENC) située à Mvolyé en janvier 2023, au lendemain du Séminaire annuel des Evêques qui se tiendra à Ebolowa. Déjà, la Commission de Mgr Sosthène BAYEMI, responsable devant les Evêques est à pied d’œuvre pour relever le défi. La partie n’est pourtant pas gagnée d’avance, tant le terrain est glissant. Il faut remuer les méninges, multiplier des stratégies afin de trouver des finances, affronter le numérique et son pouvoir d’attraction, trouver une place de choix auprès d’éventuels lecteurs etc. Selon Fr TATA MBUI Humphrey, Coordonnateur National adjoint de la Communication catholique et nouveau Directeur de l’Effort Camerounais, « La publicité seule ne suffit plus pour tenir notre journal. Il faut aller chercher d’autres sources de revenus. Parmi lesquelles, se tiennent en bonne place, les abonnés; il s’agit de la population elle-même qui peut être touchée par le canal des paroisses et les autres institutions catholiques. Il faut que le chrétien accepte de payer pour s’abonner au journal national de l’Eglise et ça, c'est vraiment difficile.» Conscient de la complexité de la tâche, l’Evêque d’Obala a vivement recommandé à ses collaborateurs de solliciter l’aide des experts dans tous les domaines d’activité entrant dans la production d’un journal: « Les ventes de l’Effort Camerounais dépendront aussi de ce que le journal proposera au public en terme de qualité, en rapport avec la présentation et les contenus. Un produit de qualité trouve toujours des consommateurs ». A-t-il conclut. Encore faut-il user de la bonne démarche, élaborer la meilleure stratégie pour rejoindre et convaincre ces derniers. D’où l’objectif de la rencontre de ce jour qui visait à trouver les voies et moyens devant permettre à la Commission Communication d’enregistrer le moment venu, un grand nombre d’abonnés.

Sr Marcelline Manga, Celcom CENC


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/9efa92adf4472a8da861c3a140054bd3/sites/cenc.cm/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/item.php on line 285
Rate this item
(0 votes)
Last modified on jeudi, 01 décembre 2022 10:13
Ad Sidebar